mardi 10 novembre 2015

"Il avait parfois l'impression que les filles employaient un langage spécial. Toutefois, il ne comprenait pas quand elles avaient pu l'apprendre. Un an auparavant, il en était à peu près sûr, tout le monde parlait la même langue."

Eleanor
Holly Black
2014
Bayard Jeunesse
270 pages


Zach, Poppy et Alice partagent une passion : les jeux de rôle avec des figurines.
 Ils ont inventé un monde à eux, peuplé de pirates, de cruelles sirènes, 
de voleurs et de trésors. Ce monde est dirigé par la Sublime Reine, 
incarnée par une inquiétante poupée de porcelaine qui trône derrière une vitrine chez Poppy
 et qui semble tout observer à travers ses paupières doses. Un jour, elle se réveille
 et fait une confession effrayante à Poppy... et c'est là le début d'une grande aventure...


Eleanor est écrit par Holly Black, une auteur américaine célèbre pour sa série Les Enfants de Spiderwick, elle écrit plus particulièrement de la littérature fantastique pour enfants. Ici, elle signe un livre plutôt tourné vers l'horreur et le mystère. Ce livre me tentait depuis sa sortie en librairie, mais j'avais peur que l'écriture soit "trop jeunesse" et que l'idée de base ne soit pas assez développé. Par la suite, et avec beaucoup de chance, j'ai remporté ce livre a un concours organisé par la maison d'édition.

Eleanor n'est pas resté très longtemps dans ma pile à lire, j'ai du le commencer le lendemain de sa réception. J'avais vraiment hâte de ce qu'aller me réserver ce livre et surtout d'assouvir ma curiosité. Le livre est donc très jeunesse, la plume est simple, on trouve peu de descriptions et les idées avançaient ne sont pas vraiment bien développées et poussées comme on peut s'y attendre dans un roman young adult. J'ai donc eu du mal à entrer dans l'histoire à cause de cela et j'avoue même avoir sauté quelques passages car le niveau de langue était peu élevé et n'apportais pas grand chose à l'histoire. 

Les trois personnages principaux ont des personnalités assez atypique. On va retrouver celui qui prend les décisions, celui qui suis les autres et celui qui a plus ou moins peur ou en tout cas pas l'envie de s'embarquer dans ce genre d'histoire. Le lectorat jeune n'est donc pas perdu, étant un modèle que l'on retrouve assez souvent. Ils restent malgré tout attachant et on voit le véritable fond de leur amitié et qu'ils ne se lâcheront pas au cours de cette expédition, même si ce n'est pas l'envie qui manque à certain d'entre eux. 

L'horreur arrive progressivement et assez lentement dans l'histoire. Les trois protagonistes vont se rendre que certaines choses ne sont pas totalement compréhensible. On va découvrir l'histoire de la poupée Eleanor au fil de notre récit, et voir en pratique les différents pouvoirs qu'elle possède et comment elle est perçue par les autres personnes que les trois héros vont rencontrer. Cette histoire m'a fait penser au film d'horreur The Conjuring : les dossiers Warren (et tout ce qui s'en suis en terme de films). Et c'est cet attrait qui m'avait donné envie de lire cette oeuvre. 


Pour conclure, ce livre n'a pas été le coup de cœur attendu, mais il reste une lecture légère et sympathique pour l'automne et notamment aux alentours d'Halloween. Il se lit très vite et on s'attache quand même aux personnages et à la fameuse poupée, dont on veut en apprendre plus ! 


4 commentaires:

  1. Pourquoi pas ? :) Ca m'a l'air sympa, sije peux le trouver en biblio ou autre, je me laisserais tenter :)

    RépondreSupprimer
  2. heu... je crois que si je lis un livre comme ca je le démonte encore plus que toi xD (ce genre de livres jeunesses sont vraiment trop jeunesse) je vais m'abstenir!

    RépondreSupprimer