mardi 29 décembre 2015

"Comme pas mal de parents, les vôtres seront restés discrets quant à la formulation d'un moindre enseignement, de la transmission de certaines valeurs, dans le fond la seule consigne qui subsiste vraiment de votre éducation, la seule règle dont vous percevez encore l'écho, c'est de continuellement veiller à ce que soit bien fermée la porte du frigo."

Situations Délicates
Serge Joncour
2001
Édition J'ai Lu
156 pages

La vie est prodigue en situations délicates
 surtout pour un timide qui voudrait éviter de se faire remarquer. Serge Joncour 
répertorie quarante-cinq de ces scènes où la gêne du narrateur fait le plaisir du lecteur. 
Au restaurant, dans l'ascenseur, sur la route, à la plage. Ce ne sont jamais de véritables
 drames et le cocasse l'emporte toujours sur le tragique mais tout de même,
 bien souvent, le hasard fait mal les choses. Une scène de ménage en 
plein restaurant par exemple, cela fait mauvais effet mais si vous découvrez, 
après la sortie théâtrale de votre compagne, que vous êtes venu sans argent 
parce c'est elle qui vous invitait, la situation se corse. Ou si le SDF à la sortie 
du Monoprix c'est vous, et que vous êtes reconnu par un de vos anciens 
camarades d'école, qui lui, a réussi. Quelle honte !
Serge Joncour n'a pas toujours été écrivain, il a exercé des métiers divers comme maître nageur ou un travail dans la publicité. C'est en 1998 qu'il publie son premier livre, Vu. Depuis il a obtenu plusieurs prix comme celui de France Télévision en 2003 ou deux ans plus tard celui de l'Humour noir de Xavier Forneret.

Je ne connaissais pas cet auteur, ni aucun de ses romans. C'est lors d'une bourse aux livres que je suis tombée sur Situations Délicates, un livre très court avec un résumé plus ou moins charmeur, il a donc fini dans ma pile à lire. Quelques mois plus tard j'ai décidé de le lire et quelle déception.

Le principe du livre est ce qui m'a vraiment intéressée, on raconte des petites scènes quotidiennes avec un point de vue extérieur, pour la plus grand partie, à la situation. Mais ces petites histoires deviennent vite ennuyeuses et peu originales. L'humour qui nous ai promis rien que par la couverte ou le résumé est inexistant. L'auteur m'a plus énervée, tout en m'ennuyant, qu'autre chose. J'ai plus eu l'impression qu'il pensait avoir raison sur tout ce qu'il écrivait, que l'on ne pouvait pas le contredire. Il y a également certains détails, présents dans chaque histoires qui deviennent horripilant, comme savoir que dans chaque situations, le personnage mis en avant fume... Où est le véritable intérêt ? (c'est d'ailleurs un détail qui m'a marqué sans véritable raison) J'ai sauté "certaines situations délicates" car je ne me sentais pas concernée par toutes celle présentées. La plume est simpliste, je n'ai pas du tout accroché à son style, les descriptions sont totalement absentes, certes la taille réduite des histoires peut l'expliquer mais un minimum serait souhaité. 

Pour conclure, j'ai été véritablement déçue par ce livre. Je m'attendais à passer un très bon moment, plein d'humour et de me reconnaître dans certaines situations. Au final, l'auteur me désespère, les histoires n'apportent rien et l'humour est porté disparu. Je vais ranger ce livre et l'oublier car c'est sa juste place. 

3 commentaires:

  1. Je ne le connaissais pas, et vu ton avis, je ne veux pas le connaître ^^ !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'étais pas très tentée à la base, et ton avis m'a convaincu définitivement de passer ma route.

    RépondreSupprimer